Finalement nous pouvons relaxer pour 4 autres années!   Leave a comment

Je veux remercier tout les Québecois qui ont voté pour le parti Libéral, pas parce qu’il ne sont pas sans defauts, mais parce qu’ils garderont le Québec, une province pauvre, uni au Canada qui nous fourni des Milliards pour que nous ne tombions pas en faillite.  Le Québec à toujours dépensé l’argent qu’il n’avait pas et l’argent des autres, les Milliards de péréquation qui nous viennent des provinces riches.  Certains séparatistes ont finallement compri… et ont sacré le Parti Québecois dehors pour un grand bout de temps. Espérons pour toujours..

Je retire les paroles de déjà, étiquetant la plupart des Québecois séparatistes comme des gens naifs qui croyaient dur comme fer, les mensonges de nos élus séparatistes. Je suis fière de certains d’eux parce qu’ils ont vu claire à travers ce PQ qui nous menait en pas de géant vers la catastrophe sociale et le précipice financier.  

Ces élus du PQ devraient tous joindre l’ACTRA et monter sur la scene pour faire de la comédie.  Lorraine Pintal les employerait tous j’en suis sure.  

La meilleure de tout les comediens dans cette piece qui a duré 18 long mois, et digne du meilleur role… était vous l’avez deviné…Madame Marois coachée par un certain messieur qui croyait qu’en jouant à l’actrice Madame gagnerait une majorité.   M. Desgagné, c’était tellement phoney les discours manipulateurs de Madame Marois et en plus avec ce visage botoxé au bout s’ajoutait une note tellement artificielle.  Ces discours pratiqués étaient peu crédibles.  Je dois vous remerciez M. Desgagné insi que M. Péladeau, M. Drainville et Madame de Courcy vous avez fait un bon travail pour pitcher ce parti dans l’ombre!  Bravo!

 

 

 

http://ygreck.typepad.com/ygreck/2014/06/st-jean-au-pq.html

 La comédie est terminée.  Une chance… car je commencais à être à cours d’énergie pensant des heures à informer les séparatistes sur l’internet sur la pietre état de notre économie.  Madame Marois leur avait dit que le Québec était riche, et ils l’avaient cru sur parole, c’était alors sans peur que Marois leur guarantissait que le Québec séparé serait plus riche.

Je prend maintenent des vacances bien méritées.  Que c’est merveilleux de savoir que pendant quatre ans je peux relaxer, je n’entrendrais plus les mots référendums et séparation.

Publié le 6 juillet 2014 par Renee Houde Edwardh dans Politiques Province du Québec

Ne vous laissez pas intimider M. Couillard   Leave a comment

Nous avons vecu un 18 mois de terreur avec Mme Marois comme Premiere Ministre. Tout les jours, nous étions cloués a la TV pour voir les manques de logique et de direction du Parti Québecois. Le pire dans lequel ils se sont embarqués sans gêne fut le Projet de Loi 14 sur la langue qui imposait encore plus de restrictions linguistiques pour nos frères et soeurs anglophones.  Il y avait  150 articles de restrictions., c’était de la folie pure.   Nous nous pensions dans un état communisme,  Les droits, on ne s’en préoccupait nullement.  Le but était de règner comme Pure Laine de Souche et les autres  ne comptaient pas.

Les anglophones içi depuis 300 ans devaient s’effacer. Nous nous sommes battus, nous avons protesté dans le pire froid et une autre fois dans une vague de chaleur , nous avons envahie les stations de radio, pour réveiller les gens qui pour la plupart du temps ne se préoccupent pas de politique si ce qui se passe ne les prive de rien.

Ce qui était plus épeurant, c’était lors que les droits de la personnes étaient de nouveau dans le programme avec la fameuse charte de Drainville qui ne lachait pas, le PQ allait maintenant enlever les droits de religion.  Qui serait les prochains? Et alors quel autre droit nous enleverions donc. Inoui et innacceptable en 2014.

Plusieurs de nous ayant vecu dans la peur, les drames des étudiants qui cassaient tout à leur porté et ça pendant des mois, l’enfer était bel et bien au Québec. Pour .50 sous par jour les étudiants se comportaient comme des voyoux, c’était…ça aussi … très traumatisant.  Le Québec n’était plus un endroit ou l’on voudrait vivre.  Nous faisions des projets pour quitter la province.

C’était trop en plus de Marois qui nous donnait des hauses de pression à tout les jours avec Lisé /Drainville qui prenaient beaucoup trop de place, nous craignions pour le pire….un référendum au moment opportun et le risque d’une séparation. Triste tellement triste de voir tomber le Québec dans le merdier.

Les québecois de toutes les races étaient tellement stressés que nous nous sentions tous malades et ne savions pas si nous étions pour tenir le coup. M. Couillard, nous étions tous en si mauvaise état que nous aurions voté pour un crack head comme Ford tellement nous étions désespéres.  Nous vous prions de laisser nos anglophones en paix , 86% des québecois sont francophones, ou est l’alarme aussi surveillez l’immigration, vu que les islamistes font peur à certains québecois.

Nous savons que plusieurs québecois ont peur de leur ombre et de tout ceux qui n’ont pas leurs ancêtres en France. Surtout ne vous laissez pas intimider par les extremistes de la langue et de la religion, qui donnent la pire image du Québec  à l’étranger, telle une province xénophobe.

Nous nous rallions pour que Montréal est un status spécial.  Nous nous rejouirons le jour ou tout les petits québecois seront parfaitement bilingues.  Nous sommes après tout en Amérique du Nord entourés 360 Millions d’anglophones, c’est pas normal que nos enfants soient unilingues,  Lorsque çela se produira, ils auront beaucoup plus de confience en eux.  Allez, ne vous gênez pas, 70% des parents veulent que leurs enfants soient bilingues!

Nous n’en pouvons plus avec la chicane, le chialage., ça fait 35 ans que çela dure. Donnez nous 4 ans de positif même si plusieurs sont contre votre agenda…go straight for it.  Be strong, very strong.

Publié le 25 mai 2014 par Renee Houde Edwardh dans Politiques Province du Québec

À Jean-Marc Fournier: De quoi je me mêle?   Leave a comment

Originally posted on Le blogue de Joanne Marcotte:

JeanMarcFournier " Fournier à la défense du modèle québécois ", titre la Une du Devoir de ce matin. " Pour que le modèle québécois dure, il faut qu’il soit performant" , selon Jean-Marc Fournier , qui jouerait, selon le Devoir toujours, un rôle central au sein du gouvernement Couillard.

Je n’aime pas ça. Pas plus que je n’aime que Jean-Marc Fournier se prononce sur des enjeux qui relèvent davantage des Leitao, Coiteux, Arcand et Daoust. Je me souviens, hélàs, trop de l’Ilôt Voyageur pour raccorder ma confiance de sitôt à celui qui était alors ministre de l’Éducation…

Et je me souviens également de l’échec lamentable du Comité consultatif sur l’économie et les finances publiques mandaté par le gouvernement Charest en 2010.

Voir l'original 724 mots de plus

Publié le 22 mai 2014 par Renee Houde Edwardh dans Uncategorized

Sur la paresse des journalistes   Leave a comment

Originally posted on Le blogue de Joanne Marcotte:

Je me permets de recopier ici un extrait de la chronique de Lysiane Gagnon d’aujourd’hui. En gros, elle explique une des grosses raisons pour lesquelles le Québec se contente de tourner en rond depuis 40 ans: la complicité entre le parti souverainiste et les commentateurs/analystes politiques.

Ce que j’en retire:

Voir l'original 447 mots de plus

Publié le 16 mai 2014 par Renee Houde Edwardh dans Uncategorized

Drainville: sa charte, ses adeptes, son parti   Leave a comment

Renee Houde Edwardh:

Quelle analyse parfaite. Exactement ce que je pense mais jamais pourrais je l’expliquer avec un vocabulaire si bien choisi et un scenario aussi claire. Mais quand les elus du PQ comprendront-ils?

Originally posted on Le blogue de Joanne Marcotte:

SA CHARTE

Le projet de "charte des valeurs" péquiste a été le projet de Bernard Drainville, mais surtout l’instrument du Parti québécois pour obtenir, à terme, une majorité électorale. Voilà ce qu’on retiendra dans les livres d’histoire. Du moins, je l’espère. Encadrer les accommodements religieux n’a jamais été l’objectif. Assurer la neutralité de l’État et l’égalité entre les hommes et les femmes non plus. Ces principes sont déjà inscrits dans les chartes québécoise et canadienne des droits et libertés.

Tout le monde le sait maintenant. Si le PQ avait voulu "encadrer" les accommodements religieux, il aurait pu y arriver, s’entendre avec la CAQ, introduire dans son projet de loi les suggestions venant de Houda-Pépin pour ce qui est de nous prémunir contre l’intégrisme islamiste, et le tour était joué. Mais là n’était pas le but et cela n’a jamais été le but. Jamais! Pas le jour 1, ni tous les jours…

Voir l'original 740 mots de plus

Publié le 3 mai 2014 par Renee Houde Edwardh dans Uncategorized

Bye Bye Mme Marois, our sanity is saved!   Leave a comment

Adieu Mme Marois vous avez divisé et vous avez été chassée
Le PQ veut nous fait accroire que nous allons disparraitre ,c’est faux, le Quebec est peuplé de 86% de francophones au total 92% des québecois peuvent converser en français.  Voyez vous un probleme? Le projet de loi 14 de Mme Marois était des plus abominable et injuste envers nos anglophones qui sont içi depuis 300 ans.
On a chassé des milliers d’anglos en enlevant leur droit de s’exprimer dans leur langue maternelle en guise de protéger le français. On ne tappe pas sur les autres pour se faire valoir., et naturellement l’exodus continue, C’est completement abhérant de traiter les anglophones comme des ennemis.
La Charte c’était la même chose, on laisse enter des islamistes parce qu’elles parlent français, un coup intégrées nous les traitons comme des ordures parce qu’elles portent un sacré foulard.  Ou est la logique?  Il n’y a que 1.5% d’islamistes au Québec.  Si l’islamisme nous fait peur, c’est à l’immigration qu’il faut agir.
Les anglos et les ethnies se sont révoltés d’être traités comme des citoyens de 2e classe.  Voila ce qui arrive lorsqu’on exclus certains québecois parce qu’ils ne sont pas Pures Laines.
Le modus operandi de l’OQLF, la SSJB et Imperatif Français doit être analysé pour échaper aux abus tels Pastagate, Spoongate…etc.  Il est plus logique d’offrir des incitations au lieu des amendes et des restrictions incommensurables.  L’anglais n’est pas l’ennemi, c’est le français mal parlé et mal écrit qui est coupable.
 
J’espère que M. Couillard ne se fera pas intimider par le PQ pour qu’il durcisse les lois qui sont déjà assez coriaces. C’est un Québec bilingue qui donnera de la confiance à nos jeunes.  Il faut s’assurer qu’ils ne s’isolent pas en étant unilingue en Amérique du Nord.
 
Bye Bye Mme Marois, vous avez divisé et vous avez été chassée.   Je regrette mais vous le méritiez.

Publié le 20 avril 2014 par Renee Houde Edwardh dans Politiques Province du Québec

25% des contribuables paient 89% des impôts   Leave a comment

Renee Houde Edwardh:

Des statistiques qui nous disent qui payent pour tout les services sociaux ad nauseam! Les frais universitaires en premier, seulement $2,000 au Québec, , tandis qu’en Ontario et au N"B" c’est $6,000. Et les étudiants ont presque détruit Montréal parce qu’on voulait leur charger 50 sous de plus, vraiment embarassant. Ces jeunes ont besoin d’un cours sur l’économie du Québec qui est dans le trou pas à peu près.

Originally posted on Les analystes:

Par Ian Sénéchal,

Les statistiques fiscales pour l’année 2011 sont maintenant disponibles. Plusieurs chiffres intéressants, mais je vais en mettre deux en relief pour nos amis qui désirent une meilleure distribution de la richesse.

Les contribuables qui gagnent plus de 50 000$ représentent 24.6% de la population.

Ils paient 89.4% des impôts (montant net des crédits d’impôts remboursables).

Vous ne me croyez pas? Sortez vos calculettes et faites le calcul avec les deux tableaux suivants. Cliquez pour agrandir.

(4.8% + 19.8%)  = 24.6%

((9039 + 8303) / 19 399) = 89.4%

TAB1

TAB2

Voir l'original

Publié le 16 avril 2014 par Renee Houde Edwardh dans Uncategorized

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 228 autres abonnés