Point de presse – fermeture de l’Assemblée   Leave a comment

Quel désapointement que d’écouter M. Charest, premier ministre du Québec  et Madame Marois chef de l’Opposition durant leur point de presse clôturant  la fermeture  des sessions parlementaires , se blamant l’un et l’autre pour le  salissage qui était devenue partie courante durant les sessions de l’Assemblée Génerale.

L’égo des deux étant énorme. ce genre d’abus  était d’après moi, très immature et ignoble.

Cette entêtement de M. Charest de ne pas  tenir une enquête publique sur les allégations de pratiques scandaleuses qui sont apparament présents depuis longtemps, dans le domaine de la construction, a allumé le feu pour ce genre d’échange, vitam eternam. L’enquête marteau commandé par M. Charest est-elle sufisante pour aller au fond des choses.  Le peuple n’y croit pas et M. Charest malheueusement attire la méfiance et manque de crédibilité en refusant de tenir une enquête.

Madame Marois avec son château et ces vêtements nouveaux de grande qualité tout les jours, qualifiant M. Charest  comme quelqu’un qui aurait quelque chose à cacher, quelqu’un de croche en autre mot,  devrait minimisez ses efforts de salissage avec son foulard blanc se montrant pure au delà de tout.

Peût être qu’il nous faudrait nous aussi faire une enquête sur tout cette richesse.  D’ou vient cette grande richesse, tout le monde s’intéroge.  Aussi avec ses manières si eccentriques et ces airs de grandeurs, est ce que le Québec serait en péril avec  Madame Marois, la grande dame à la toilette silencieuse de $8,000. Se prend t’elle pour quelqu’un d’autre.

On se demande des questions.  Peût être que le marteau devrait aller cognert  à la porte du chatêau.

En plus, durant ce point de presse, je ne trouve pas que nos journalistes posent des questions pertinentes et  ils laissent beaucoup trop de place aux politiciens, qui, en répondant s’accaparent du temps.

J’aurais demandé à M. Charest qui se vantait de l’économie du Québec si il réalisait que nous somme juste en dessous de la Grèce comme un des peuples le plus endêté au monde et que ferrait t’il si le Québec ne reçevait plus les Milliards des provinces riches du  Canada ?  Est-ce à cause des Milliards du Canada que l’année c’est bien passé?

Et mes deux questions à Madame Marois auraient été dans le même courant…Si demain vous gagniez un référendum pour la séparation du Québec, ou, penderiez vous les $8.6 Milliards qui nous sont donnés par les provinces riches du Canada et en deuxième lieu, prendrait t’elle nos rentes du Quebec (nos pensions) de la Caisse du Dépôt pour se dépaner comme voulait le faire M. Parizeau lors du dernier référendum?

On ne demande jamais ces imporantes question…pourquoi?   A t’on peur de mettre nos politiciens dans une situation embarassante? Les médias ne font pas leur devoir en passant par dessus ce sujet, cacher la vérité c’est mentir au peuple, ce peuple qui croit que le Québec est très riches, du moins c’est ce que tout les séparatistes croient.

On ne demande jamais ce genres de questions et pourtant elles sont d’une importance primordiale pour le Québec. Un énorme diffèrence entre la stabilité financière ou le chaos désastreux.

Publicités

Publié 13 juin 2010 par Renee Houde Edwardh dans Politiques Province du Québec

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :