Drainville: sa charte, ses adeptes, son parti   Leave a comment

Quelle analyse parfaite. Exactement ce que je pense mais jamais pourrais je l’expliquer avec un vocabulaire si bien choisi et un scenario aussi claire. Mais quand les elus du PQ comprendront-ils?

Le blogue de Joanne Marcotte

SA CHARTE

Le projet de « charte des valeurs » péquiste a été le projet de Bernard Drainville, mais surtout l’instrument du Parti québécois pour obtenir, à terme, une majorité électorale. Voilà ce qu’on retiendra dans les livres d’histoire. Du moins, je l’espère. Encadrer les accommodements religieux n’a jamais été l’objectif. Assurer la neutralité de l’État et l’égalité entre les hommes et les femmes non plus. Ces principes sont déjà inscrits dans les chartes québécoise et canadienne des droits et libertés.

Tout le monde le sait maintenant. Si le PQ avait voulu « encadrer » les accommodements religieux, il aurait pu y arriver, s’entendre avec la CAQ, introduire dans son projet de loi les suggestions venant de Houda-Pépin pour ce qui est de nous prémunir contre l’intégrisme islamiste, et le tour était joué. Mais là n’était pas le but et cela n’a jamais été le but. Jamais! Pas le jour 1, ni tous les jours…

View original post 740 mots de plus

Publicités

Publié 3 mai 2014 par Renee Houde Edwardh dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :