Tannée des révolus tranquilles   Leave a comment

Comme toujours excellente analyse sur les syndicats gourmands qui aiment casser à leur passage

Le blogue de Joanne Marcotte

Le problème des révolutionnaires tranquilles, c’est qu’ils ont une solution magique pour régler tous les problèmes du Québec. Ils sont bien bons pour faire des analyses, monter des centres ou des chaires de recherche, téter le ministère des Finances ou autres organismes syndicaux pour des subventions, mais force est de constater qu’ils sont dépassés par les événements.

Leurs expressions favorites? Il faut « revoir nos façons de faire », « mieux taxer », « mieux financer », « faire plus avec les moyens que l’on a ». Leurs rapports? Du papier. Volumineux. Et du vent. Un vent qui n’a qu’une seule direction: celle d’un État incapable de dire « Non, ça suffit! Cessons les opérations cosmétiques ».

View original post 627 mots de plus

Publicités

Publié 30 août 2014 par Renee Houde Edwardh dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :